CREPS de POITIERS

Le centre de ressources, d’expertise et de performance sportive de Poitiers est un établissement public local de formation à caractère administratif dans les domaines du sport, de la jeunesse et de l’éducation populaire dont la gouvernance est partagée entre l’État et la Région, régi par le Décret n° 2016-152 du 11 février 2016 relatif aux centres de ressources, d’expertise et de performance sportive. Il bénéficie de l’autonomie juridique et financière. il est opérateur de l’État.

MISSIONS PRIORITAIRES

  1. assurer, en liaison avec les fédérations sportives, la préparation de sportifs de haut niveau et mettre en œuvre le projet de vie des sportifs et entraîneurs – recherche de la performance sportive et réussite scolaire, universitaire et professionnelle, épanouissement personnel.
  2. organiser la formation professionnelle, initiale ou continue, dans les domaines des activités physiques ou sportives et de l’animation, dans les secteurs où l’offre de formation privée – associative ou commerciale – est insuffisante.


En outre, le CREPS peut mener des missions facultatives en conformité avec les orientations de son ministère de tutelle et dans son champ de compétences :

  • animation territoriale en lien avec les associations et les collectivités territoriales ;
  • formation et perfectionnement des cadres des fédérations sportives agréées ;
  • formation initiale et continue des agents publics, des bénévoles et salariés des associations ;
  • formations conduisant aux titres et diplômes non professionnels dans les secteurs des activités physiques ou sportives et de l’animation.

DEUX SPÉCIFICITÉS

  1. la recherche au bénéfice de la performance sportive, notamment dans le domaine de la biomécanique en lien avec divers laboratoires locaux, l’INSEP et les équipes de France ;
  2. la mise en œuvre de la formation professionnelle statutaire des agents professeurs de sport – conseillers d’éducation populaire et de jeunesse – conseillers techniques et pédagogiques supérieurs – inspecteurs de la jeunesse et des sports.

4 AXES STRATÉGIQUES

Son projet d’établissement est structuré autour de 4 axes stratégiques :

La mise en œuvre de ce projet mobilise toutes les équipes et de nombreux réseaux.

TOURNÉ VERS L'AVENIR

Les investissements importants de la Région avec un socle garanti par l’État, la dynamique 2K24 en prévision des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, les nombreux partenariats contractualisés sont autant de signes encourageants pour :

  • agir au service des projets de performance fédéraux, sans se disperser ;
  • poursuivre nos travaux de recherche et d’innovation ;
  • maintenir notre activité de formation professionnelle, initiale, continue et statutaire ;
  • envisager un avenir multi partenarial avec une identité forte ;
  • œuvrer au sein d’un projet global de territoire au service d’une politique publique ambitieuse.

CONSULTEZ LES DOCUMENTS



FICHE SIGNALÉTIQUE

FACT SHEET


LE PROJET D’ÉTABLISSEMENT

PLAN DES INSTALLATIONS

PLAN DES INSTALLATIONS SPORTIVES

LE PLAN DES TRAVAUX

LE RAPPORT D’ACTIVITÉS


CONSEIL D’ADMINISTRATION


L’administration du CREPS, établissement public à caractère administratif, est confiée conjointement à deux organes :

  • une assemblée délibérante, le conseil d’administration, qui fixe les grandes orientations ;
  • une personne chargée de l’administration au quotidien, le directeur de l’établissement, qui fait partie, à titre consultatif, de l’assemblée délibérante.

Décret n° 2016-152 du 11 février 2016


Vous pouvez télécharger l’arrêté du 12/09/2016 et du 13/11/2017 portant nomination au conseil d’administration du centre de ressources, d’expertise et de performance sportive de Poitiers et désignation de son président en cliquant ci-dessous :

Arrêté-12-09-2016-nominations-ca-creps     Arrêté du 13-11-2017-CA-CREPS-DE-POITIERS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR

du CREPS de Poitiers

de la salle de musculation

du Bike Park

de la piscine

Charte d'utilisation d'internet

HISTORIQUE


En 1945, au sortir de la deuxième guerre mondiale, s’effectue une réorganisation administrative dans laquelle l’éducation physique et sportive trouve sa place. C’est ainsi que sont créés dans plusieurs académies des centres régionaux d’éducation physique et sportive (CREPS) qui succèdent aux centres régionaux d’éducation générale et sportive (CREGS) créés en 1941. A partir de 1946 et ce jusqu’en 1981, la mission principale des CREPS va être la formation d’encadrants sportifs et en particulier des maîtres, professeurs et professeurs adjoints d’éducation physique et sportive. Le 14 mars 1986, un décret confie aux CREPS de nouvelles missions qui concernent d’une part, le recentrage sur le sport de haut niveau et, d’autre part, la formation aux métiers de l’animation. Les CREPS doivent ainsi assurer la formation au brevet d’état d’éducateur sportif. Ce décret change également l’appellation des centres qui deviennent alors centres d’éducation populaire et de sport.

Les CREPS sont des établissements publics à caractère administratif placés sous la tutelle du ministère des Sports. Durant les années 2009 et 2010, ces établissements ont fait l’objet d’une réforme qui a profondément modifié leur organisation : à l’échelle nationale, huit des vingt-quatre CREPS ont été dissous, nécessitant, ainsi, le rattachement de sites maintenus à d’autres établissements (site de Vallon Pont d’Arc au CREPS Sud-Est – ex PACA -, site de Prémanon à l’ENSM) et le transfert d’une partie des activités conduites par les CREPS fermés vers d’autres établissements ; à l’échelle des établissements, les CREPS ont pour feuille de route de se recentrer d’une part, sur la haute performance sportive et, d’autre part, sur la formation conduisant aux métiers du sport et de l’animation et plus particulièrement dans le champ dit de « coeur de métier ». Un nouveau décret a été signé le 3 juin 2011 pour rénover le statut des CREPS, qui sont devenus les centres de ressources, d’expertise et de performance sportives.

Le CREPS est connu des picto-charentais sous la dénomination « CREPS de Boivre » du nom de la rivière, la Boivre, et du château qui s’y trouve.

Le château du Creps de Boivre a été construit sur les ruines d’un château du XIIIe dominant la Boivre. Le nouveau château a été construit vers 1865.

En 1942, le domaine est récupéré par l’Etat pour y installer un centre régional sportif dans le but de former les maîtres d’éducation populaire et des animateurs des mouvements de jeunesse. Après la Libération, des travaux sont entrepris pour construire de nombreuses installations sportives. Devenu ensuite centre régional d’éducation physique et sportive et désormais centre de ressources, d’expertise et de performance sportives, le « CREPS » a vu passer de nombreux et prestigieux athlètes français.

Le patrimoine au fil du temps

Un siècle d'histoire


L'environnement institutionnel du CREPS
de 1852 à Paris 2024

73

Agents

6,1

Millions de budget

51552

M² d'installations sportives

26

Bâtiments

PORTAIL ENTREPRISES


VOTRE AIDE EST PRÉCIEUSE !

Votre soutien aux jeunes en formation professionnelle et aux jeunes sportifs : un partenariat « gagnant » pour votre entreprise.

Verser votre taxe d’apprentissage, devenir partenaire financier du CREPS … découvrez comment agir sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes !

LA TAXE D’APPRENTISSAGE

Le CREPS de Poitiers est habilité à percevoir la taxe d’apprentissage. Il s’agit d’un impôt, versé par les entreprises, qui vise à financer le développement de l’enseignement professionnel et de l’apprentissage.

Une partie de cette taxe obligatoire peut être librement attribuée à un centre de formation, alors pourquoi pas au CREPS de Poitiers ?

Pour nous verser votre taxe d’apprentissage, indiquez sur votre ordre de versement à votre organisme collecteur :

Agent comptable du CREPS de Poitiers

CREPS de Poitiers – Château de Boivre – 86580 Vouneuil-sous-Biard


 Voir la plaquette 2022           


LES DONS ET LEGS ET AUTRES AIDES

Un établissement public est-il éligible au régime du mécénat ?

La doctrine administrative commentant les dispositions relatives au mécénat des entreprises précise que les établissements publics (sans distinction entre EPA ou EPIC ) peuvent recevoir des dons éligibles au mécénat dès lors que ces dons sont affectés à une de leurs activités d’intérêt général.

Vous pouvez donc choisir de soutenir un projet particulier du CREPS et de valoriser votre image en tant que partenaire d’un établissement d’éducation et de formation et d’entraînement de sportifs de hauts niveau.

Les avantages :

Les versements effectués par les entreprises au CREPS ouvrent droit à une réduction sur le montant de l’impôt sur les sociétés ou sur le revenu (article 238 bis du Code Général des Impôts).

La direction du CREPS se tient à votre disposition pour construire avec vous un partenariat sur mesure.


 Accéder au bordereau de versement 2022        



NOS PARTENAIRES